La danse sportive

est l'évolution technique et artistique des danses de salon

LES DANSES STANDARDS

 

En 1924 "L'Imperial Society of Teachers of Dancing" (ISTD) prit l'initiative de standardiser les danses. Une équipe de l'ISTD, le comité de Danse Sportive, s'est chargée de cette lourde tâche. Ces membres étaient : Mlle Joséphine BRADLEY, Mlle Eve TYMEGATE-SMITH, Mlle Muriel SIMMONS, Mme Lisle HUMPHREYS et M. Victor SYLVESTER.

Ils étaient tous d'excellents danseurs à leur époque. Toutes les danses connues à cette période ont été standardisées, à la seule exception de la Valse Viennoise car cette danse n'était pas très populaire en Angleterre à ce moment-là (la Valse Anglaise étant elle, vraiment la plus populaire de toutes). La Valse Viennoise sera rajoutée plus tard.

 

Valse Anglaise  

Dansée dans les cours en Europe au milieu des années 1700, la romantique Valse Anglaise est un dérivé de la plus rapide Valse Viennoise en 3/4 temps. Le déclencheur de la Valse fut le Boston, qui a été importé des USA en 1874. Cependant elle ne fut réellement à la mode qu'en 1922. La particularité du Boston à l'époque résidait dans le fait que les danseurs étaient l'un à côté de l'autre. Tout de suite après la première guerre mondiale, la Valse prit plus d'envergure. En 1921, il a été décidé que le pas de base serait : marche, marche, assemblé. Quand en 1922, Victor SYLVESTER remporta le Championnat d'Angleterre de Valse, sa chorégraphie n'était constituée que de tours à droite, de tours à gauche et de changement de direction (moins que ce que l'on apprend de nos jours à un débutant !!). En 1926-1927, la valse avait déjà beaucoup évolué. Les mouvements de base avaient été transformés en : marche, côté, assemblé. A la suite de quoi, différentes variations furent alors possibles et furent réglementées par l'ISTD, et plusieurs de ces figures sont toujours dansées.
Le rythme a peu à peu été ralenti étant donné que les compositeurs de ballades et de chansons d'amour ont choisi de composer un tempo plus lent et plus adapté. Cette danse continue d'accroître sa popularité notamment aux anniversaires, aux fêtes de famille et aux mariages.

 

Tango 

Cette danse provient d'Argentine. La toute première fois qu'on la dansa se fut à "Barria de los Renas", dans les ghettos de Buenos Aires. Elle fut d'abord connue sous le nom de "Baila con Corte". Les "Dandies" de Buenos Aire ont changé la danse de deux manières : premièrement, ils changèrent l'appelation "Rythme de Polka" en "Rythme de Habanera", et secondo ils le nommèrent TANGO. A partir de 1900, plusieurs amateurs tentèrent d'introduire cette danse à PARIS mais sans succès, et jusque là les sentiers du TANGO n'étaient pas couverts de roses. Il y avait certains adeptes et beaucoup d'opposants au TANGO, notamment les évêques français qui faisaient ressortir le côté sensuel et sexuel de cette danse et tous ceux qui la pratiquaient, désobéissaient à la sacro-sainte religion. En 1924, le professeur BOHEME de NEW-YORK découvrit une nouvelle maladie qu'il appela "Tango Foot" et même la presse était contre. Un exemple de titre qu'elle publia en 1915 :" Le tango est un plus grand danger que l'impérialisme allemand". De nos jours ces calomnies sont totalement révolues.
La tenue du couple dans le TANGO est différente : le bras de la danseuse est placé sous le bras du danseur, ce qui crée une position plus petite pour une action de corps beaucoup plus staccato, rapide et stylée.

 

Valse Viennoise

Nous devons remonter au XII ou XIII ème siècle pour assister au début de la Valse Viennoise dans les "Nachtanz". La valse Viennoise tire ses origines de Bavière et était appelée "L'allemande", mais cette origine fut controversée en 1882, car les Parisiens défendaient l'origine française de la danse datant selon eux de 1178 appelée "Volta" en Provence. La première mélodie de la Valse Viennoise date de 1770 et fut introduite à Paris en 1775 mais ne fut dansée partout que quelques années plus tard. En 1813, M. BYRON qualifia cette danse comme étant contre la Chasteté. En 1816, elle était acceptée par les Britanniques, mais la controverse continuait de plus belle quand en 1833 Mme CELBART déclara qu'elle pouvait être dansée par les femmes mariées mais qu'elle "pouvait faire perdre la raison aux jeunes filles". Au milieu du XXème siècle, l'allemand Paul KREBS a chorégraphié le style de la Valse Viennoise qui correspond à celui dansé aujourd'hui.
La danse a enjoué un grand nombre de population et pas seulement en Europe mais également aux USA, puisqu'elle fut utilisée plusieurs fois dans des productions Hollywoodiennes.

 

Slow Fox

Cette danse a beaucoup de variations et de chorégraphie qui plus tard seront ajoutées à la Valse Anglaise. C'est la danse la plus naturelle par laquelle les juges peuvent déterminer la technicité d'un couple. A la fin de la première guerre mondiale, le (Slow) Fox Trot consistait en : une marche, 3 pas, un pas lent et une sorte de tour. A la fin de 1918, la danse fut de plus en plus reconnue et on la baptisa "Jazz Roll". En 1920, Mme BRADLY dansant avec un grand danseur de talent dénommé M. ANDERSON, contribuèrent à l'élaboration de nombreuses figures notamment le Feather step et le Changement de direction dont on ne peut se passer de nos jours dans les chorégraphies. Par contre on ne connaissait toujours pas le Tour Talon qui arrivera plus tard grâce à M. FORD. Le Slow Fox Trot a connu beaucoup de modifications depuis cette période pour arriver à une danse aux mouvements les plus fluides et les plus doux.

 

 

Quick Step

Dans les années 20, plusieurs orchestres jouaient des morceaux de Fox Trot trop vite ce qui n'était pas du goût de tout le monde et surtout pas des journalistes. Les gens parlaient d'un " Quick Time Fox Trot". Le charleston a également eu une grande influence sur cette danse qui comme son nom l'indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés.


 

 


 

 

 

 

 

 

LES DANSES LATINES

 

Les danses Latines sont pratiquées en Europe depuis le début du siècle, mais elles trouvent leurs origines au début du Siècle dernier quand les styles de musique espagnols, portugais, africains et indiens furent mixés en Amérique. Le Paso Doble tire ses racines d'Espagne, mais le Jive est typiquement d'Amérique du Nord. De toutes les danses existantes, seules 5 ont été réglementées pour la compétition : la Samba, le Cha Cha Cha, la Rumba, le Paso Doble et le Jive.

 

Samba

Originaire d'Afrique mais découverte au BRESIL, la Samba est une danse d'Amérique du Sud qui rend les danseurs euphoriques. Plusieurs versions de la Samba de Bajao à Marcha sont dansées au Carnaval de Rio. Pour faire ressortir le vrai caractère de cette danse, le danseur doit dégager une interprétation joyeuse, flirteuse et exubérante. Plusieurs figures utilisées en Samba font appel à des actions du bassin difficiles à effectuer mais qui font ressortir l'effet escompté de cette danse. La Samba a une action qui se déplace autour de la piste avec beaucoup de tours et d'actions balancées.

 

 

Cha Cha Cha

Le Cha Cha Cha est le dernier venu dans les danses Latino-Américaines. Il a été joué pour la première fois dans les dancings d'Amérique au début des années 50 par Xavier Cugat et Prez Prado, juste après l'apparition du Mambo à partir duquel on l'a développé. Peu après l'introduction du Mambo, un autre rythme gagna en popularité et fut appelé Cha Cha Cha avec une musique plus lente et un rythme moins compliqué. L'interprétation musicale du Cha Cha Cha devrait produire une atmosphère joyeuse, d'insouciance, effrontée comme à une "Party".

 

Rumba

Quand plusieurs "noirs" furent esclavagés par les Américains, ils rapportèrent leur propre culture. La Rumba, ou plus correctement la Rumba Cubaine est devenue la plus classique des danses Latino-Américaines. Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Durant une bonne chorégraphie de Rumba, on devrait toujours voir les éléments d'attraction et de rejet entre l'Homme et la Femme. Les mouvements érotiques et sensuels de la fille obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c'est l'Homme qui gagne toujours à la fin.

 

Paso Doble

Sans aucun doute, une danse espagnole, mais également mexicaine à sa création. Influencé par le Flamenco, le caractère de cette danse est arrogant et passionné. Il suffit de mettre une musique de Paso Doble pour s'imaginer au milieu d'une arène espagnole. Pourtant c'est à moitié vrai : bien que l'Homme soit le Toréador, la Femme n'incarne pas le Taureau ; elle désigne sa Cape, la toile rouge du Toréador. La danse fut à la mode autour de 1920.

 

Jive

Une merveilleuse danse acrobatique et vivante qui est devenue populaire pendant la Seconde Guerre Mondiale par la musique swing de Benny GOODMAN, Artie SHAW, Tommy DORSAY et Glenn MILLER et qui conquit l'Ouest en 1940 sous le nom de Jitterbug. Le Boogie, le Rock & Roll et le Swing Américain ont aussi influencé cette danse qui est très rapide. Dans le contexte de compétition, les danseurs doivent prouver qu'après 4 danses ils sont encore capables d'efforts physiques intenses, ou du moins il faut en donner l'impression !!

© by BGDanses.Created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now